• Le Label Ange Bleu

    Le Label Ange Bleu Le Label Ange Bleu

    Le Label Blue Angel

    Le Label Ange BleuCréé en Allemagne en 1977 à l’initiative du Ministère de l’Intérieur et accepté par le Ministère de l’Environnement, l’Ange Bleu est le premier et le plus ancien label du monde en matière de protection environnementale.

     

    Ce logo ne peut être apposé que sur un produit, et non sur tous les produits d’une marque dont quelques produits sont certifiés. Une marque ne peut donc pas prétendre être labellisée par l’Ange Bleu mais peut promouvoir l’un de ses produits qui, lui, peut l’être.

    Les produits Ange Bleu doivent répondre à des critères très stricts pour ce qui est de la protection de la santé et de la sécurité d’utilisation. Concernant les matières premières, leur production, leur utilisation, leur durée de vie, leurs traitements… tous ces éléments ont un poids extrêmement significatif dans la certification.

    Les produits sont classés en 90 catégories très précises, comme par exemple les ordinateurs de bureau, les produits en caoutchouc recyclé, le papier recyclé, les balances de courrier, le papier toilette, les brosses à dent, les accumulateurs de chaleur… L’Ange Bleu ne certifie ni les produits alimentaires ni les produits pharmaceutiques.

    L’Ange Bleu n’est qu’un organisme de labellisation, et ne procède pas personnellement aux tests dans les entreprises, mais met au point les critères du label. C’est un jury indépendant qui s’occupe d’aller voir les entreprises pour vérifier si les produits correspondent aux critères fixés par l’Ange Bleu.


    EXEMPLE DE CRITERES : 

    Les critères mis en place par l’Ange Bleu sont en général valables pour 3 ou 4 ans. En revanche, les critères concernant des produits dont l’évolution technologique est très rapide (comme l’informatique par exemple) peuvent évoluer beaucoup plus rapidement.

    Le papier recyclé doit être issu d’une entreprise qui prête particulièrement attention à la sauvegarde des ressources naturelles et à la réduction maximale des déchets. Le papier doit être produit à 100% à partir de fibres recyclées post-consommation et plus de la moitié de ces fibres proviennent de vieux papiers difficiles à valoriser. Lors du traitement du vieux papier, l’utilisation de chlore, de composés halogénés, de substances difficilement dégradables ou d’azurants optiques est interdite

    Le papier toilette doit être composé intégralement de papier recyclé et doit être intégralement biodégradable.


    Retour aux certifications et labels



    « L'EcocertificationLe Label PEFC »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :